Archives pour la catégorie Facing the world

Facing the world, en dehors du spectacle.

Vendredi dernier, quand je rentre dans la salle du TU Nantes, j’aperçois tous les artistes  en train d’écouter Aurélie Mazzeo et Marie Thiberge expliquant la journée de travail en Anglais, langue que je ne maîtrise pas. J’arrive juste à comprendre le moment où Aurélie parle de ma présence. Il y a 17 personnes au total  pour Facing the world : venant de Bucarest et de Cluj en Roumanie, de Dijon et de Nantes. Je considère l’ampleur du projet que m’avait détaillé Aurélie dans son interview.

DSC_0051

L’ambiance est détendue, causée par la fatigue générale après la résidence en Roumanie et celle qui se termine au TU Nantes.  Chacun à leur manière, les artistes reprennent contact  avec la scène.  Il y a le sanctuaire au milieu, des chaises sur les côtés pour se ressourcer. Au fond des écrits et autres matériaux pour l’improvisation sont accrochés au mur. Il y a également un rond de lumière que les artistes vont bientôt célébrer tel  un soleil divin.

DSC_0054.JPG

Vient un autre temps, tous écrivent et dessinent sur les consignes des deux metteurs en scènes.  Je sens qu’ici s’établit comme une mini-collectivité, une société  ayant ses propres codes, ses règles, en dehors du temps quotidien. Dans et par le théâtre, on forge ce que va être l’improvisation. On établit des zones de confort. Aurélie brandit une banderole sur laquelle est inscrit  « Fail Again ».  Tout est réfléchi pour permettre de se sentir libre et le plus à l’aise possible lors de la représentation.

DSC_0052.JPG

Facing the world est comme une utopie consciente de l’être. Dans le temps et le lieu de la création, les artistes reconstruisent leurs capacités à penser et à créer. Sur la thématique du devenir adulte, ils s’emparent du théâtre comme étant un autre temps en dehors de l’ordinaire, pour travailler ensemble et construire une performance. En venant voir cette répétition (qui n’en est pas vraiment une), je m’aperçois que Facing the world est composé à 90% de travaux partagés et de 10% de temps de représentations. Je m’interroge sur ce que je vais voir le samedi soir : Comment apprécier ce spectacle sans connaître l’activité menée en amont ?

Publicités

Interview d’Aurélie Mazzeo pour Facing the world

Facing the world photo Cyril Duc
© cyril duc

 

Ce vendredi après midi, j’ai interviewé Aurélie Mazzeo de la compagnie Je reste qui présentera le samedi 28 Octobre un spectacle intitulé Facing the world. Ce projet qui date de 2015, je vais suivre ces derniers pas vers le plateau un du TUNantes. Aurélie nous parle ici de la genèse du projet.

photographies: Cyril Duc.